DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie : au moins 48 morts après une intoxication à l'alcool frelaté


Russie

Russie : au moins 48 morts après une intoxication à l'alcool frelaté

Catastrophe sanitaire en Russie : ces derniers jours, au moins 48 personnes sont mortes dans un hôpital régional d’Irkoutsk, en Sibérie.

Croyant pouvoir se procurer de l’alcool bon marché, toutes les victimes ont été empoisonnées après avoir ingurgité… des huiles de bain parfumées qui étaient supposées contenir de l’alcool.

Sept personnes soupçonnées d’avoir produit et vendu cet alcool frelaté ont été arrêtées.

Au total 57 personnes ont été hospitalisées, mais le nombre de victimes pourrait encore augmenter.

“Nous recevons des patients dans un état grave, explique Yeveniy Vigovsky, le médecin en chef de l’hôpital d’Irkoutsk. “Ces personnes présentent des symptômes sévères d’empoisonnement et des signes de choc endotoxinique. Tous les patiens sont en soins intensifs et suivent un traitement médical approprié.”

Cette tragédie illustre un phénomène inquiétant en Russie : face à la hausse des prix de l’alcool et à la pauvreté près de 12 millions de Russes boiraient de l’alcool frelaté, selon un expert du marché de l’alcool cité par Reuters.
Ces dix derniers mois, les autorités russes auraient saisi près de 165 000 litres de ces potions mortelles.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Syrie

Syrie : le Conseil de sécurité va envoyer des observateurs à Alep