DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trump a constitué une équipe à son image

Les membres du cabinet Trump sont pour la plupart des hommes blancs, agés, fortunés. Des hommes d'action, à défaut d'être des hommes de pensée. Pour résumé : une équipe de patrons.

Vous lisez:

Trump a constitué une équipe à son image

Taille du texte Aa Aa

Donald Trump a cassé les us et coutumes de la politique américaine et fait mentir ceux qui prédisaient qu’il rentrerait dans le moule. Après une longue campagne électorale, il s’est lancé dans une tournée de remerciements et, en parallèle, a peaufiné son administration, faisant défiler les candidats dans le hall de la Trump Tower. Et les vainqueurs de ce “casting” sont à son image : pour la plupart des hommes blancs, agés, fortunés. Des hommes d’action, à défaut d‘être des hommes de pensée. Pour résumé : une équipe de patrons.

Et le patron des patrons, c’est lui : Rex Tillerson, 64 ans, ancien PDG d’ExxonMobil, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde. Il est entré dans le groupe en 1975 et y detient plus de 200 millions de dollars en actions.
Tillerson est par ailleurs un proche de Vladimir Poutine. Il s’oppose aux sanctions prises contre la Russie, suite à l’annexion de la Crimée.

Un nombre inhabituel de généraux

On retient aussi dans l‘équipe Trump un nombre inhabituel de généraux : James Mattis, nommé à la Défense, est connu pour son franc-parler et sa méfiance envers l’Iran. Quant à John Kelly, nommé à la Sécurité intérieure, l’une de ses missions sera la construction d’un mur à la frontière mexicaine, qu’il juge vulnérable.
L’ex-officier, Mike Pompeo, membre du mouvement ultraconservateur Tea Party, prend la tête de la CIA. Alors que le général à la retraite, Michael Flynn, occupera le poste de conseiller à la Sécurité nationale. Il a été un opposant farouche à la politique étrangère de Barack Obama.

Un loup de Wall Street au Trésor, un climato-sceptique à l’environnement

Au Trésor, arrive un ancien de Goldman Sachs, Steven Mnuchin, actuellement gestionnaire d’un fonds spéculatif. Alors que Wilbur Ross, dont la fortune s‘élève a 2,9 milliards de dollars, selon le magazine Forbes, est nommé secrétaire au Commerce. Il s’oppose aux traités de libre-échange nord-américain et a l’appartenance de la Chine à la OMC.

A la protection de l’Environnement, Trump a placé un climato-sceptique Scott Pruitt. Idem à l’Energie avec la nomination de Rick Perry, qui sera notamment responsable de l’entretien et de la gestion des centrales nucléaires et armes nucléaires.

Les femmes peu représentées

Enfin, elle est l’une des rares femmes du cabinet Trump : Nikki Haley sera ambassadrice auprès des Nations Unies. Gouverneure de Caroline du Sud depuis 2011, elle n’a aucune expérience en politique étrangère.