DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un policier d'Ankara assassine l'ambassadeur russe en Turquie

Un homme qui surgit et qui tire, alors que l’ambassadeur russe en Turquie inaugure une expo photo à Ankara.

Vous lisez:

Un policier d'Ankara assassine l'ambassadeur russe en Turquie

Taille du texte Aa Aa

Un homme qui surgit et qui tire, alors que l’ambassadeur russe en Turquie inaugure une expo photo à Ankara.

Andreï Karlov, 62 ans, en poste dans la capitale turque depuis 2013, est tué par un homme, qui hurle en arabe et en turc : “N’oubliez pas la Syrie, N’oubliez pas Alep”.

Mert Altintas, 22 ans, s’est aussi présenté comme un jihadiste. Il a pu s’inviter sans problème dans la manifestation : il est policier à Ankara, membre des forces antiémeutes. Il est abattu par la police.

Trois personnes blessées dans l’attentat ont été hospitalisées.

Les Etats-Unis, l’Union européenne, ont “condamné” l’attaque contre le diplomate russe en Turquie. Le maire de Ankara a déclaré que cette attaque ruinait les relations russo-turques. Elles sont compliquées, depuis le conflit syrien. Ankara qui espére la chute de Bachar al Assad, aide les rebelles et est accusé de soutenir les jihadistes.
La Russie se tient, elle, aux côtés du régime syrien, qui n’aurait pas pu, sans Moscou, regagner du terrain et reprendre Alep.

Moscou dénonce un acte terroriste et va exiger la condamnation de cette attaque devant le Conseil de sécurité dès aujourd’hui.