DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tuerie de Berlin : Daesh revendique l'attaque, le suspect remis en liberté


Allemagne

Tuerie de Berlin : Daesh revendique l'attaque, le suspect remis en liberté

L’information est tombée en début de soirée. Le groupe jihadiste de Daesh a revendiqué mardi l’attaque terroriste du marché de Noël à Berlin selon l’organe de propagande Amaq du groupe Etat islamique.

Quant au seul suspect, faute de preuves, le demandeur d’asile pakistanais interpellé lundi soir, il a été relâché.

“Les expertises de la police scientifique et technique n’ont pas pu établir jusqu‘à présent la présence du suspect dans la cabine du poids-lourd”, a justifié le parquet fédéral allemand dans un communiqué.
Les analyses de son ADN ne correspondent donc pas aux “traces” retrouvées dans la cabine du camion qui a foncé lundi soir sur un marché de Noël dans le centre de la capitale allemande, fauchant des dizaines de personnes.

L’auteur de cette attaque serait ainsi dans la nature.
Peu avant que le suspect d’origine pakistanaise ne soit remis en liberté, le chef de la police berlinoise Klaus Kandt appelait les résidents de Berlin à être “vigilants”.

Les mesures de sécurité s’intensifient aux abords des événements de fin d’année tels que les marchés de Noël. La présence de policiers armés a été renforcée et des barrières métalliques ou en béton sont installées.

Le bilan est actuellement de 12 morts et de 48 blessés. Au moins 18 victimes sont dans un état critique.
Selon la police judiciaire allemande, six des victimes décédées ont pu être identifiées et sont allemandes.

      Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

      Russie

      Déclaration de Moscou : pour un plan de paix russo-irano-turc en Syrie