DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : le parlement approuve un sauvetage public des banques

Le gouvernement précise qu'il interviendra uniquement si cela s'avère nécessaire. Monte Dei Paschi Di Siena pourrait être la première banque à en bénéficier.

Vous lisez:

Italie : le parlement approuve un sauvetage public des banques

Taille du texte Aa Aa

Le parlement italien a donné son feu vert à une enveloppe budgétaire de 20 milliards d’euros pour renflouer les banques.

Point of view

"Il était de notre devoir de préparer cette intervention pour sauver l'épargne."

Paolo Gentiloni Président du Conseil italien

Le gouvernement avait besoin de cette autorisation pour emprunter davantage, dans la mesure où le pays ploie déjà sous une dette publique astronomique, de l’ordre de 133% du PIB.

Mesure de précaution

Le nouveau président du Conseil, Paolo Gentiloni, en avait fait la demande lundi. “Il s’agit d’une mesure de précaution. L’autorisation porte sur un montant plafonné à 20 milliards d’euros. Nous l’utiliserons uniquement si nécessaire. Mais il était de notre devoir de préparer cette intervention pour sauver l‘épargne,“ avait-il déclaré.

Une telle intervention enfreindrait cependant les règles européennes de “bail-in” qui prévoient la mise à contribution des actionnaires, détenteurs d’obligations et déposants d’une banque en faillite avant tout sauvetage public.

Quoi qu’il en soit, Rome est désormais paré à voler au secours de Monte Dei Paschi Di Siena, la troisième banque du pays, dont le bilan est grévé par des créances douteuses. A court de liquidités, la plus vieille banque au monde a jusqu‘à la fin du mois pour lever 5 milliards d’euros auprès d’investisseurs privés, sous peine de liquidation par les autorités de surveillance européennes.

Le peu d’intérêt suscité par l’augmentation de capital a déclenché un vent de panique ce mercredi à la bourse de Milan où le titre BMPS a plongé de 18%. Le vote favorable du parlement à une recapitalisation publique lui a toutefois permis de réduire ses pertes.