DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : les quartiers Est d'Alep bientôt vidés de leur habitants


Syrie

Syrie : les quartiers Est d'Alep bientôt vidés de leur habitants

Malgré la neige et le froid, l‘évacuation des quartiers est d’Alep se poursuit tant bien que mal.

Mercredi, plus d’un millier de civils et de rebelles ont pu quitter la ville vers des territoires contrôlés par l’opposition syrienne.

Mais il resterait toujours plusieurs milliers de personnes à évacuer.
Combien ? Nul ne le sait avec précision.

Seule certitude : depuis le début des opérations d‘évacuation plus de 25 000 personnes ont déjà quitté l’enfer d’Alep sous le triple parrainage de
la Russie, de l’Iran et de la Turquie.

Mais cet exode massif est étroitement lié à un autre accord qui prévoit aussi l‘évacuation des villages chiites de Foua et de Kafraya.
Ces villages pro-Assad sont assiégés par les rebelles dans la province d’Idleb, au sud-ouest d’Alep.

Mercredi, selon Sana, l’agence d’information syrienne, malgré les retards, quatre bus et deux ambulances ont réussi à quitter ces deux villages.

Mais ici aussi, de nombreux civils attendent encore de quitter le secteur pour se rendre à Alep.

Lundi, le Conseil de sécurité des Nations unies a décidé de déployer sur place une vingtaine d’observateurs. Ils seront chargés de surperviser cet exode historique.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Israël

Israël : l'ex-président Moshé Katzav libéré de prison