DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Plus de 5000 réfugiés morts en Méditerranée en 2016 (ONU)


monde

Plus de 5000 réfugiés morts en Méditerranée en 2016 (ONU)

Un bien triste record : 5000 personnes sont mortes depuis le début de l’année en traversant la Méditerranée.
C’est – sur un an – le bilan le plus lourd jamais enregistré, alors même que le nombre de candidats à la traversée a fortement diminué par rapport à 2015.

Pour le Haut-Commissariat aux réfugiés (UNHCR), cela s’explique notamment par l’utilisation de bateaux de moins bonne qualité ou par les aléas de la météo. Le chaos qui règne en Libye est aussi un facteur qui favorise les départs improvisés et donc moins sécurisés.

Cette situation souligne encore plus l’urgente nécessité pour les Etats de faciliter l’admission des réfugiés, que ce soit la réinstallation, le parrainage, le regroupement familial ou encore les programmes de bourses d‘études. L’objectif est de faire en sorte que ces personnes n’aient à recourir ni à des trajets dangereux et ni à des trafiquants.
William Spindler, porte-parole du HCR

D’après les chiffres de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), ce sont près de 360.000 personnes qui ont rallié les côtes européennes via la Méditerranée, cette année, contre près d’un million en 2015.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Allemagne

"Notre démocratie est plus forte que le terrorisme" (Merkel)