DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

2016, une année tragique pour la musique


Monde

2016, une année tragique pour la musique

David Bowie : l’idole du glam-rock a laissé des millions de fans en deuil le 10 janvier à 69 ans, deux jours seulement avant la sortie de son dernier disque, « blackstar ». Innovateur et créatif jusqu’à la fin, Bowie souffrait d’un cancer. Seuls ses proches connaissaient la bataille qu’il a livré contre la maladie.





Glenn Frey : le co-fondateur et leader du groupe The Eagles meurt le 18 janvier à 67 ans, suite à des complications à une pneumonie. Après l’énorme succès de “Hôtel California”, les Eagles ont fait partie des groupes ayant enregistrés les plus grosses ventes dans l’histoire du rock américain.





Paul Kantner : il est le co-fondateur du groupe Jefferson Airplane, dont la musique psychédélique faisait partie intégrante du paysage de l’ère hippie. Kantner meurt le 28 janvier à 74 ans, d’une crise cardiaque.





Maurice White : il est le fondateur du groupe Earth, Wind & Fire. Le groupe fait partie des meilleures ventes dans l’histoire de la musique. Il est aussi l’un des premiers groupes afro-américain ayant réussi à obtenir une réelle écoute de la part du public blanc. Maurice White est mort à 74 ans le 4 février. Il était depuis de nombreuses années atteint de la maladie de Parkinson.





Keith Emerson et Greg Lake : Emerson est un des pionniers du synthétiseur dans la musique rock avec son groupe Lake & Palmer. Il se suicide à son domicile de Los Angeles le 11 mars. Le bassiste et chanteur Greg Lake, ami et membre du groupe, d’Emerson, meurt d’un cancer neuf mois plus tard, le 7 décembre, à Londres.





Merle Haggard : c’est une légende de la musique country. Il faisait appeler sa musique de « la country hors-la-loi ». Il a fait parler de lui pendant sa carrière en pestant contre le mouvement hippie, ou en défendant la guerre du Vietnam. Avant son décès, il a écrit une chanson en faveur d’Hillary Clinton. Il est décédé le 6 avril, jour de son 79e anniversaire.





Prince : Il aura marqué le monde de la musique des années 80 à aujourd’hui, avec un style imparable et une personnalité ne laissant jamais indifférent. Musicien de génie mais aussi bête de scène, Prince restera une légende de la pop music. L’enfant de Minneapolis est décédé le 21 avril à 57 ans à cause d’une surdose d’antidépresseurs.





Leonard Cohen : il était poète, écrivain, chanteur. De sa voix cassée et grave sortait des mélodies pour l’amour et la spiritualité. Il est mort à Montréal à 82 le 7 novembre. Comme Bowie, le canadien venait de terminer son dernier album, “You Want it Darker”. Comme s’il avait choisi son titre en conséquence.





Sharon Jones : c’était une chanteuse soul et funk. Certains l’appelaient même « la reine du Funk ». La James Brown féminine. Elle a pourtant mis très longtemps avant de devenir célèbre puisqu’elle n’a été révélée au grand public qu’à 46 ans. Dès lors, Sharon Jones a enchaîné les concerts et les titres. Comme son homologue masculin, c‘était une vraie lionne sur la scène. Elle s’est éteinte le 18 novembre d’un cancer. Elle avait 60 ans.





Rick parfitt : Guitariste du groupe de rock britannique Status Quo, particulièrement célèbre pour leur morceau “In the Army now”. Il est mort le 24 décembre à 68 ans, à Marbella, des suites d’une infection. Il avait déjà eu beaucoup de soucis de santé ces derniers mois, notamment une crise cardiaque en septembre.





George Michael : il est l’ancien leader du groupe pop Wham! dans les années 80, puis a eu une longue et prolifique carrière solo. Le compositeur de “Careless Whisper”, qui a souvent fait la Une des journaux tout au long de sa carrière, est décédé à son domicile à Londres le jour de noël, à 53 ans.