DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attentat de Berlin : Anis Amri a bien pris le train à Lyon et Chambéry


Allemagne

Attentat de Berlin : Anis Amri a bien pris le train à Lyon et Chambéry

Les images de la vidéosurveillance

Les images de la vidéosurveillance confirment qu’Anis Amri, l’auteur présumé de l’attentat de Berlin, a bien pris un train le 22 décembre à la gare de Lyon-Part-Dieu, puis de Chambéry en Savoie, avant d‘être abattu vendredi par la police italienne à Milan lors d’un contrôle dans la banlieue nord de la ville.

Sur ces images, selon une source proche de l’enquête, il apparaît seul, porte un bonnet, et un sac à dos.

Les investigations se poursuivent pour déterminer comment Anis Amri, soupçonné d’avoir tué douze personnes à Berlin sur un marché de Noël, a quitté la capitale allemande pour rejoindre la France, puis l’Italie dans sa cavale.

Les funérailles d’une victime italienne

Parmi les douze personnes mortes à Berlin, une jeune femme italienne de 31 ans : ses funérailles ont été organisées en présence du président italien Sergio Mattarella, dans la ville de Sulmona.

L‘évêque chargé de la cérémonie lui a rendu hommage en parlant d’un “ange aux ailes ouvertes”, de même que de nombreux participants et habitants de cette commune.

Camilla D’Eramo, habitante de Sulmona: “C‘était très émouvant, il y avait beaucoup de dignité. Beaucoup de dignité de la part de ses parents, et de sa grand-mère. Ce fut un moment de douleur pour nous tous.”

Carlo Iannamorelli, habitante de Sulmona: “Toute la ville se sent proche de cette famille, et de toutes les victimes de cet événement.”

Une pétition en Allemagne

En Allemagne une pétition a été lancée pour honorer à titre posthume le chauffeur polonais tué dans le camion, dont l’intervention aurait sauvé des vies lors de l’attentat.

Pour l’instant plus de 33.000 personnes ont signé pour que Lukasz Urban reçoive la croix fédérale du Mérite, plus haute distinction civile du pays, par le chef de l’Etat allemand Joachim Gauck.

La police avait retrouvé le chauffeur mort, tué par balle, sur le siège passager de son camion, utilisé dans l’attentat du 19 décembre.

Selon des médias, le conducteur a pu être kidnappé et forcé de conduire le camion vers la foule avant de se débattre et d‘être tué. Ou alors, tenu en respect par une arme sur le siège passager, il a tenté de prendre le contrôle du véhicule et forcé celui-ci à quitter sa trajectoire mortelle.

“Grâce à cet acte héroïque, il a probablement sauvé la vie de beaucoup de personnes (…) Il mérite pour sa bravoure la plus haute distinction allemande”, affirme le texte de la pétition.

L’auteur présumé de l’attentat, le Tunisien Anis Amri, a été abattu au cours d’un contrôle de police “par hasard” à Milan, après quatre jours de chasse à l’homme à travers l’Europe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Royaume-Uni

George Michael : les fans pleurent la mort d'une icône pop