DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les déboires du rial iranien


Iran

Les déboires du rial iranien

La valeur du rial iranien enregistre une baisse historique et dévisse littéralement face au dollar américain. Depuis le mois de juin dernier, la monnaie iranienne a perdu 20 % de sa valeur face à la monnaie américaine, tombant à 41 300 rials pour un dollar sur le marché libre le 25 décembre.

Donald Trump est un des facteurs à l’origine à la baisse de la devise iranienne.

Le journaliste d’Euronews Hossein Alavi explique pourquoi.

Hossein Alavi, Euronews : “Parmi tous les facteurs extérieurs, le relèvement des taux d’intérêt aux Etats-Unis a renforcé la valeur du dollar sur les marchés, y compris en Iran.

Un autre élément explicatif est l‘élection à la présidence américaine de Donald Trump qui nourrit les doutes sur l’avenir l’accord sur le nucléaire iranien.

A cela s’ajoutent les facteurs internes, avec des achats de dollars plus importants par gens qui voyagent et les traders.”

La tendance à la baisse du rial iranien date de la révolution de 1979 et plus particulièrement d’une dizaine d’années, à l‘époque le dollar valait encore 9 200 rials.

En 2013, l’arrivée au pouvoir du président Hassan Rohani, puis la levée des sanctions il y a six mois, ont favorisé une stabilisation temporaire à 34 600 rials pour 1 dollar.

En dix ans, le rial a perdu 450 % de sa valeur.

En 2016, les sanctions internationales contre l’Iran ont été levées à la faveur de l’accord sur le nucléaire de 2015, et à la condition que Téhéran limite son enrichissement d’uranium.

L’Iran avait alors augmenté sa production d’hydrocarbures et signé des contrats d’importants contrats dans le secteur aéronautique avec Airbus et Boeing.

La récente et brutale chute du rial fait craindre de lourdes conséquences pour une la population iranienne qui fait déjà face à un chômage de 12,7 % et de 27 % chez les jeunes.

Hossein Alavi, Euronews : “La Banque centrale iranienne prédit que le cours du rial face au dollar devrait revenir à la normale après les vacances de fin d’années. Des économistes disent au contraire que la tendance devrait se renforcer et que son impact se fera sentir sur le long terme.

Ces dernières semaines, les prix des produits de base ont fortement augmenté. L’argumentation de la valeur du dollar renchérit le prix des produits importés.

Et Iran, l’impact psychologique d’un renchérissement du dollar conduit d’ordinaire à une augmentation des prix.”

La crise monétaire iranienne pourrait être bénéfique aux exportateurs iraniens qui comptent faire jouer la concurrence et convaincre des clients à l‘étranger de se tourner vers l’Iran pour profiter des cours bas du rial.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Russie

Crash d'un avion russe en mer Noire : la 2ème boîte noire retrouvée