DERNIERE MINUTE

Samedi soir à minuit, le Sud-Coréen Ban ki-moon quittera le siège des Nations unies.
Après dix années de mandat, le secrétaire général de l’ONU redeviendra un simple citoyen du monde.

Enfin presque : à 72 ans, Ban ki-moon pourrait se présenter à l‘élection présidentielle qui se profile dans son pays natal.

Mais vendredi, l’heure était aux adieux et aux remerciements.

Ban ki-moon : “J’ai été la voix des peuples sans voix, le défenseur des gens sans défense. Mais vous devez continuer à le faire. Cela a été un privilège de servir les peuples du monde et cela a été un honneur de le faire avec vous et avec tous les partenaires y compris les Etats membres, la société civile et bien d’autres encore.
Je me sens à présent comme Cendrillon. A minuit, le 31 décembre, tout va changer”.

Ban ki-moon avait succédé en 2007 au Ghanéen Kofi Annan.
C’est l’ancien Premier ministre portugais António Guterres qui le remplacera officiellement le 1er janvier.

Avec Agences