DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

RU : le tourisme pour compenser les effets du Brexit


économie

RU : le tourisme pour compenser les effets du Brexit

Alors que 2017 marque le début du processus de sortie de l’UE, le gouvernement britannique compte sur la chute de la livre, les héros littéraires nationaux et l’organisation d‘événements sportifs pour faire venir un maximum de touristes sur l’archipel. Les prévisions pour le secteur du tourisme sont bonnes.

Année littéraire

Comme le révèle le Guardian, c’est sur la littérature britannique que s’appuie en priorité l’agence publique VisitBritain, avec une série d’anniversaires, réunis sous la bannière “Année des héros littéraires“. 2017 sera ainsi l’occasion de fêter le 20ème anniversaire du premier Harry Potter, le 125ème anniversaire de la première collection de Sherlock Holmes ou encore le 200ème anniversaire de la mort de Jane Austen.

Des festivals seront organisés à Hampshire et Bath, les lieux de résidence de Jane Austen. Une exposition sera consacrée au magicien de J. K. Rowling à la British Library de Londres. Les fans de Sherlock Holmes sont quant à eux encouragés à revisiter les lieux liés à l’incoutournable détective à Londres et Bristol.

Une série d’investissements seront réalisés dans la ville côtière de Hull, nommée ville de la Culture 2017. L’artiste Banksy attire pour sa part des milliers de visiteurs à Bristol.

Evénements sportifs

Les événements sportifs comptent aussi parmi les atouts mis en avant par VisitBritain. Les championnats du monde d’athlétisme et handisport, la finale de la Coupe du monde féminine de cricket et la Coupe du monde féminine de rugby seront organisés respectivement à Londres, Lord’s et Belfast. La Premier League, joyau mondial du ballon rond, fête cette année ses 25 ans d’existence.

Prévisions optimistes

VisitBritain estime que 36,7 millions de touristes ont voyagé au Royaume-Uni en 2016 (+1,5% par rapport à 2015) et qu’ils ont dépensé 22.3 milliards de livres (+1,1%). L’agence prévoit 38,1 millions de touristes en 2017 (+4% par rapport à 2016), pour des dépenses totale de 24.1 milliards de livres (+8.1%).

Le cabinet de conseil indépendant Tourism Economics, table lui sur une augmentation de 6,7% du nombre de visiteurs, et de 5,8% des dépenses.

La faiblesse de la livre, qui a abandonné 10% face à l’euro depuis le référendum de juin, a fait bondir le nombre de touristes l‘été dernier. Les réservations aériennes suggèrent que le nombre d’arrivées au Royaume-Uni depuis Novembre est en forte croissance, comparé à l’an dernier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

économie

Zone euro : l’industrie manufacturière commence 2017 plein pot