DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Activité manufacturière dynamique en GB et en Irlande, malgré le Brexit


Business

Activité manufacturière dynamique en GB et en Irlande, malgré le Brexit

L‘économie britannique a terminé l’année en beauté, en dépit du Brexit. Selon une dernière enquête, réalisée auprès des directeurs d’achat, l’activité manufacturière a en effet enregistré, en décembre, sa croissance la plus forte en deux ans et demi. L’indice Markit/CIPS a grimpé bien au-delà des prévisions des analystes à 56,1 contre 53,6 le mois dernier. Des bons chiffres liés à la hausse des nouvelles commandes sur le marché intérieur, comme à l’international. La faiblesse de la livre sterling a favorisé les exportations, mais a entraîné, en contrepartie, un renchérissement des coûts pour les entreprises.

L‘économie irlandaise déjoue aussi les pronostics

L‘économie irlandaise aussi, très dépendante du Royaume-Uni, montre des signes de dynamisme. L’activité manufactuière a connu en décembre sa plus forte croissance depuis 17 mois. L’indice PMI des directeurs d’achat a pris plus de cinq points depuis le Brexit. En juillet, au lendemain du référendum, il était tombé à son plus bas niveau en trois ans, juste au-dessus du seuil marquant la limite entre croissance et contraction.

L’Irlande est considéré comme le pays de l’Union européenne le plus exposé à une sortie de la Grande-Bretagne, son principal partenaire commercial.