DERNIERE MINUTE

Le Français Sébastien Loeb entame le Dakar 2017 comme il avait débuté l‘édition 2016 : pied au plancher.

Le nonuple champion du monde des rallyes prend les commandes du classement général en remportant la deuxième étape entre Resistencia et San Miguel de Tucuman.

Associé à son copilote de toujours Daniel Elena, il devance d’1 minute et 23 secondes le Qatari Nasser Al Attiyah, vainqueur de l‘épreuve en 2011 et en 2015.

Fortunes diverses pour les coéquipiers de Sébastien Loeb chez Peugeot : Carlos Sainz cède moins de deux minutes, mais Stéphane Peterhansel près de sept et Cyril Despres plus de dix.

Même scénario chez les motards avec la victoire et la prise de pouvoir de Toby Price.

Au guidon de sa KTM, l’Australien, tenant du titre, boucle la spéciale du jour avec plus de trois minutes d’avance sur l’Autrichien Matthias Walkner qui écope en plus d’une pénalité de 5 minutes.

Résultat : c’est le Portugais Paulo Gonçalves qui se retrouve propulsé à la deuxième place du classement général.

Ce mercredi, direction San Salvador de Jujuy, toujours en Argentine, avec un secteur chronométré de 364 kilomètres.