DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Voir du pays" : rencontre avec les réalisatrices


cinema

"Voir du pays" : rencontre avec les réalisatrices

En partenariat avec

Voir du pays après être sorti en France en septembre dernier est sorti en Grèce où il a d’ailleurs été présenté au Festival de Thessalonique. L’occasion de revenir sur ce film qui parle de deux jeunes militaires, Aurore et Marine, qui revenant d’Afghanistan sont débriefées lors d’un sas de décompression à Chypre.

Le film a été réalisé par Delphine et Muriel Coulin.

“C’est plein d’ironie, explique Muriel Coulin,effectivement, parce ce qu’on dit aux soldats quand ils s’engagent, on leur dit : “Engagez-vous, vous allez voir du pays, mais en effet, c’est ironique, parce qu’ils ne voient rien. Ce n’est pas le but de la guerre, ce n’est pas voir du pays. Le but c’est de gagner des batailles et de tuer des gens.”

Soko interprète le rôle de Marine : “C’est le point de vue d’une femme sur ce que l’on ressent vraiment, quand on est entouré par une communauté dominée par les hommes et que l’on étouffe en tant que femme. Mon personnage est très masculin et violent et complètement fermé émotionnellement, je suis à l’opposé de ça.”

Delphine Coulin : “ Notre film il raconte que quand l’ennemi désigné n’existe plus, quand ces militaires rentrent en France, l’ennemi Afghan n’existe plus, et du coup on cherche un autre ennemi: on se dit ça va être l‘étranger ou ça va être la femme ou ça va être le traître.”

“Voir du Pays” qui avait été présenté à Cannes dans la section ‘Un certain regard’ avait reçu le prix du scénario.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

"La La Land" favori aux Golden Globes