DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Suisse : Uber prié de reconnaître ses chauffeurs comme des employés


entreprises

Suisse : Uber prié de reconnaître ses chauffeurs comme des employés

Nouveau camouflet pour le service de transport à la demande Uber. Une société d’assurance suisse (Suva) a estimé que ses chauffeurs devaient être considérés comme des employés, et non comme des travailleurs indépendants. Elle enjoint donc l’entreprise américaine à remplir ses obligations patronales et à verser les cotisations aux assurances sociales suisses.

Uber déjà épinglé au Royaume-Uni

Uber est régulièrement accusé de contourner le droit du travail. En octobre dernier déjà, un tribunal britannique avait condamné la société californienne à reconnaître ses chauffeurs comme des salariés et à leur accorder, par conséquent, un salaire minimum et des congés payés.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Auto-traduction

entreprises

Maersk et Alibaba lancent un service de fret "online"