DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Côte d'Ivoire : mouvement de protestation de militaires


Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : mouvement de protestation de militaires

Un mouvement de protestation de militaires a éclaté vendredi à Bouaké, capitale de l’ex-rébellion armée en Côte d’Ivoire, avant de s‘étendre à la mi-journée aux villes de Daloa, dans le centre, et Korhogo dans le nord.

Des tirs à l’arme lourde ont résonné toute la matinée à Bouaké, deuxième ville de Côte d’Ivoire, dont les militaires mutins ont pris le contrôle, après avoir attaqué des commissariats de police, a constaté un correspondant de l’AFP.

C’est une mutinerie des ex-combattants intégrés dans l’armée qui réclament des primes de 5 millions FCFA (7.600 euros) plus une maison chacun“, a expliqué à l’AFP un officier sous couvert d’anonymat. “Nous réclamons non pas 5 millions de FCFA mais plutôt 10 millions chacun plus une villa… Le cas échéant, nous ne regagnerons pas les casernes“, a assuré un soldat à l’AFP.

Le gouvernement a réuni un Comité national de crise dans la matinée et devait faire dans l’après-midi un point de la situation, a-t-on appris de source proche du ministère de la Défense.

Avec agence (AFP)

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Turquie

Turquie : 18 personnes interpellées après l'attaque à Izmir