DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Femmes de réconfort" : incident diplomatique entre le Japon et la Corée du Sud

Tokyo a annoncé ce matin le rappel temporaire de son ambassadeur en Corée du Sud, en protestation à l’installation devant son consulat à Busan, dans le sud du pays, d’une statue qui rend hommage aux “

Vous lisez:

"Femmes de réconfort" : incident diplomatique entre le Japon et la Corée du Sud

Taille du texte Aa Aa

Tokyo a annoncé ce matin le rappel temporaire de son ambassadeur en Corée du Sud, en protestation à l’installation devant son consulat à Busan, dans le sud du pays, d’une statue qui rend hommage aux “femmes de réconfort”, en fait les esclaves sexuelles de l’armée impériale nippone, qu’elle allait puiser en Corée, en Chine ou en Indonésie.

Yoshihide Suga, Secrétaire du Chef du Cabinet nippon :
“L’installation de cette statue n’aura pas d’impact positif sur nos relations, et nous pensons qu’elle constitue une violation de la convention de Vienne sur les Relations Consulaires”.

La question des “femmes de réconfort” empoisonne les relations entre Séoul et Tokyo depuis des décennies, nombre de Sud-Coréens y voyant le symbole des abus et violences commis par le Japon durant sa domination coloniale, de 1910 à 1945.