DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Michelle Obama, une First lady inoubliable ?

En huit ans, elle n'a jamais terni l'image de First lady, au contraire, elle en sort plus populaire que jamais, elle aurait tout inventé ou presque de la fonction...

Vous lisez:

Michelle Obama, une First lady inoubliable ?

Taille du texte Aa Aa

Lorsque Michelle Obama, la future ex-Première Dame des Etats-Unis, prend la parole en faveur d’Hillary Clinton à la Convention démocrate en juillet dernier, elle conquiert la foule, y compris Bill Clinton. On découvre une oratrice née, sincère et naturelle, qui envoie coup sur coup à Donald Trump sans jamais le nommer :

“_Je veux un président qui enseignera à nos enfants que chacun compte dans ce pays. Un président qui croit véritablement en la vision exprimée par nos fondateurs il y a toutes ces années, à savoir que nous avons été créés égaux, que chacun d’entre nous est un membre bien-aimé de la grande histoire américaine.
Et quand une crise frappe, nous ne nous tournons pas les uns contre les autres. Non, nous nous écoutons les uns les autres, nous nous appuyons les uns sur les autres, parce que nous sommes toujours plus fort ensemble._”

Et ce ne sera pas la dernière fois de la campagne présidentielle… On se rappellera de son discours du 13 octobre, où elle défend d’abord “sa dignité en tant que femme, la dignité de toutes les femmes” après les propos déplacés de Trump, et un second débat Trump/Clinton où les attaques personnelles avaient fusé…

Lorsque Michelle Obama arrive à la Maison Blanche, elle a 44 ans. Maman de deux filles, Sasha et Malia, c’est une brillante avocate de Chicago qui vient de tout laisser pour suivre son mari.

Huit ans plus tard, on peut dire qu’elle n’a jamais terni l’image de First lady (FLOTUS pour First Lady of the United States), au contraire, elle en sort plus populaire que jamais, elle aurait tout inventé ou presque de la fonction, on l’espère même candidate au bureau ovale en 2020, on salue ses causes choisies avec justesse…

Elle a su investir l’aile est de la Maison blanche, qu’elle a récemment qualifiée de “très jolie prison”, pour en tirer le meilleur. Elle a voulu élever ses filles dans l’exemplarité, a su revendiquer son identité afro-américaine.

Son combat pour l‘éducation des filles dans le monde, avec le lancement de l’initiative Let Girls learn, (laissez les filles étudier) en mars 2015, ses positions pour l‘égalité des hommes et des femmes, sa campagne contre l’obésité en 2010, en faveur du bien-manger et contre la malbouffe l’ont rendu populaire.

Experte en communication, Michelle Obama a su s’attirer la sympathie des Américains, et au-delà, par son apparente accessibilité, son empathie, et une sorte d’authenticité.



Son mot d’ordre pour faire passer ses messages, a toujours été de faire rire… Et elle excelle en la matière, c’est ce qui l’a rendu proche des gens…

Comme lorsqu’elle chantait dans la célèbre émission “Carpool Karaoke”, de James Corden, l‘été dernier, après sa mini tournée africaine en faveur de l‘éducation des filles, là encore, elle militait pour l’association 62 million girls en faisant la promotion du single ‘This is for my girls’.



Michelle Obama ne compte pas se présenter un jour à la Maison blanche, elle l’a dit et répété, et devrait écrire après avoir emménagé dans sa nouvelle maison d’un quartier cossu de Washington en attendant que sa fille Sasha ait terminé le lycée …