DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : chute du tourisme


Turquie

Turquie : chute du tourisme

En Turquie, le tourisme est durement touché après la vague d’attentats qui a endeuillé le pays au cours des derniers mois et après la tentative de putsch de juillet 2016. En 2016, le tourisme a chuté de plus de 30 % par rapport l’année précédente.

L’attentat survenu dans une discothèque d’Istanbul, le soir du Nouvel an, pourrait accentuer la chute de la fréquentation touristique. Revendiqué par l’État islamique, il a causé la mort de 39 personnes dont de nombreux touristes.

En Turquie, le tourisme est un secteur d’activité important qui représente 4 à 5 % du PIB. Mais malgré un contexte difficile, certains touristes ne veulent pas céder à la peur. “_On vient ici en Turquie pour voyager. De toute façon, il y a des troubles dans le monde, c’est un fait. On dit là même chose de notre ville Dnepro, en Ukraine. Elle se trouve à proximité de la ligne de front avec la Russie mais ça reste calme. C’est la vie. Et nous avons fait le choix de venir voyager ici “, explique Natalia Dubaltseva, en pleine visite de la Mosquée bleue.

En France, le Quai d’Orsay demande aux touristes français qui veulent se rendre dans le pays de faire preuve d’une vigilance renforcée . Seule la zone frontalière avec la Syrie est déconseillée.

Avec agences (AP, AFP)

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

Torture et racisme à Chicago : une vidéo "abjecte" pour Barack Obama