DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Côte d'Ivoire : Mutineries militaires dans plusieurs villes


Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Mutineries militaires dans plusieurs villes

La mutinerie militaire s’est étendue en Côte d’Ivoire. La contestation des soldats ivoiriens, partie hier de Bouaké, la deuxième ville du pays, touche désormais les villes de Man et même d’Abidjan, la capitale économique, où des tirs ont été entendus ce matin.

A Bouaké, ce sont des tirs d’armes à feu et d’armes lourdes qui ont été entendus aux premières heures de la matinée. Les soldats, qui demandent des augmentations de salaires, des primes et des logements, contrôlent la ville à l’heure actuelle et filtrent ses accès.

Ecoles et commerces sont restés fermées dans cette ville qui est l’ancienne capitale de la rébellion qui contrôlait le nord du pays lorsqu’il était coupé en deux entre 2002 et 2011.

Le ministre ivoirien de la Défense s’est rendu sur place pour rencontrer les officiers responsables des troubles et Alassane Ouattara, le président ivoirien, doit diriger un conseil des ministres ce soir.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Russie

En Russie et ailleurs, c'est Noël orthodoxe