DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Malgré l'accord, la mutinerie semble continuer en Côte d'Ivoire


Côte d'Ivoire

Malgré l'accord, la mutinerie semble continuer en Côte d'Ivoire

La mutinerie semble se poursuivre en Côte d’Ivoire, quelques heures après un accord entre les mutins lors d’une rencontre avec le ministre de la Défense Alain Richard Donwahi. Dans la soirée, des mutins ont tiré sur le bâtiment officiel à Bouaké où se trouvait le ministre de la Défense, l’empêchant de quitter les lieux et rejoindre Abidjan.
Le président Alassane Ouattara avait pourtant demandé aux soldats de regagner leurs casernes pour permettre l’exécution de ces décisions dans le calme.

Depuis vendredi, les soldats de Bouaké manifestaient leur colère pour des revendications salariales : paiement de primes, augmentations de salaires, promotion plus rapide entre les grades et logements.
Avant l’accord, la colère s‘était répandue dans le pays jusqu‘à Abidjan, où des tirs avaient été entendus dans un camp militaire et des barrages mis en place par des militaires.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Portugal

Soares, portrait d'un grand démocrate et européen