DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un salut nazi ouvre le procès en appel sur les conditions de détention de Breivik


Norvège

Un salut nazi ouvre le procès en appel sur les conditions de détention de Breivik

Le même salut nazi que lors du procès en première instance. Anders Behring Breivik est apparu en public ce mardi pour le procès en appel sur ses conditions de détention. Les juges examinent l’appel déposé après la condamnation de l’Etat norvégien pour traitement “inhumain” et “dégradant” à l’encontre du tueur d’extrême-droite. Un premier jugement il y a dix mois a mis en cause l’isolement prolongé auquel ce dernier est soumis. Pour les autorités, s’il est coupé des autres prisonniers, Breivik garde toutefois de multiples contacts avec le personnel de la prison ou encore son avocat.

En juillet 2011, l’homme a abattu 69 personnes sur l‘île d’Utoya où se tenait un camp d‘été de la jeunesse travailliste. Un peu plus tôt, il avait tué huit autres personnes en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo. Il a été condamné, en août 2012, à une peine de 21 ans de prison qui peut être prolongée indéfiniment.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Afghanistan

Afghanistan : double attentat près du Parlement à Kaboul