DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dieselgate : Volkswagen préfère remettre la main à la poche que de risquer un procès


Etats-Unis

Dieselgate : Volkswagen préfère remettre la main à la poche que de risquer un procès

Volkswagen doit s’acquitter de plus de 4 milliards d’euros de pénalités supplémentaires aux Etats-Unis après avoir reconnu sa culpabilité dans le dieselgate.

Pour échapper à un procès, le constructeur automobile allemand a accepté hier de plaider coupable de “conspiration”. Ces pénalités viendront s’ajouter aux seize milliards et demi d’euros pour indemniser automobilistes et concessionnaires américains.

“Cette annonce ne signifie pas que notre enquête est terminée, insiste la ministre de la Justice, Loretta Lynch. Nous continuerons à examiner la façon dont Volkswagen a essayé de berner les consommateurs et le gouvernement. Nous poursuivrons les individus responsables de cette conspiration.”

Il y a plus d’un an, Volkswagen a reconnu avoir équipé 11 millions de ses véhicules dans le monde, dont 600.000 aux Etats-Unis, d’un logiciel minimisant le niveau réel des émissions de gaz nocifs lors des contrôles de pollution.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

Trump et la Russie, un dossier "problématique et troublant"