DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Coupe d'Afrique des Nations : l'appel au boycott


Sport

Coupe d'Afrique des Nations : l'appel au boycott

Le coup d’envoi de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des Nations sera donné ce samedi à Libreville avec une rencontre entre le pays organisateur, le Gabon, et la Guinée-Bissau.

Cet évènement, qui se doit d‘être la grande fête du football africain, cristallise les tensions.

La Dynamique Unitaire, le principal syndicat des fonctionnaires, brandit même la menace d’un boycott par la voix de son président Jean Rémy Yama.

Jean Rémy Yama : “Cette deuxième CAN en l’espace de cinq ans ne se justifie pas sur le plan financier, parce qu’elle se fait au détriment des autres infrastructures nécessaires et essentielles qui étaient prévues dans les secteurs de la santé et de l‘éducation.”

La Confédération syndicale réclame aussi le paiement de primes, la promesse qu’il n’y aura pas de baisse des salaires en 2017 et la libération de détenus considérés comme “politiques”.

D’un point de vue sportif, 16 équipes participent à cette CAN avec l’espoir de succéder à la Côte d’Ivoire à l’issue de la finale prévue le 5 février.