DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pologne : l'opposition lève le "siège" au parlement

Après quatre semaines de blocage, les députés de l’opposition polonaise ont suspendu leur opération, sans précédent, d’occupation de l’hémicycle.

Vous lisez:

Pologne : l'opposition lève le "siège" au parlement

Taille du texte Aa Aa

Après quatre semaines de blocage, les députés de l’opposition polonaise ont suspendu leur opération, sans précédent, d’occupation de l’hémicycle. Les libéraux de la Plateforme civique (PO) protestaient ainsi contre le vote, selon eux, illégal du budget 2017 et contre des restrictions de liberté touchant la presse parlementaire.

Le chef du parti majoritaire Droit et Justice (PiS) Jaroslaw Kaczynski avait qualifié l’occupation de tentative de “putsch”.
Mais la crise semble loin d‘être terminée. L’opposition réclame désormais la démission du président de la Diète, Marek Kuchcinski. Ce dernier a décidé de suspendre les travaux de l’Assemblée jusqu’au 25 janvier.

Au cri de “liberté, égalité, démocratie”, à l’extérieur du parlement, des manifestants ont affiché leurs soutien à l’opposition. Au pouvoir depuis plus d’un an, le parti conservateur Droit et Justice est aussi conspué par ces militants pour avoir lancé une réforme controversée du Tribunal constitutionnel.