DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le témoignage à la police de Kim Kardashian suite à son agression


France

Le témoignage à la police de Kim Kardashian suite à son agression

“Il sort une arme et je lui montre la bague.” Le Journal du dimanche publie des extraits de l’audition devant les policiers français de la vedette américaine de téléréalité, Kim Kardashian, victime d’un braquage spectaculaire à Paris en octobre 2016.
Au retour d’un dîner après minuit, “j’ai entendu du bruit à la porte, comme des pas, et j’ai crié pour demander qui était là, personne n’a répondu. J’ai appelé à 02h56 mon garde du corps (qui était absent, ndlr). J’ai vu par la porte coulissante deux personnes arriver plus le monsieur de l’accueil qui était attaché”, a-t-elle raconté.
“Les deux hommes étaient cagoulés, l’un avait un masque de ski et il avait une casquette et une veste avec “Police” écrit dessus. (…) Il m’a demandé avec un fort accent français ma ring (bague). Elle se trouvait sur la table de chevet, elle vaut 4 millions de dollars. (…) Je lui réponds que je ne sais pas, il sort une arme et je lui montre la bague. Il a dirigé l’arme vers moi. Il prend la bague, il a des gants. Il m’a demandé où sont les bijoux et l’argent”, a précisé la starlette de 36 ans qui est restée très discrète depuis cette agression.

Trois mois après l’agression, dix personnes ont été mises en examen vendredi. Elles sont soupçonnés de lui avoir volé près de neuf millions d’euros de bijoux.
Leur profil interpelle, ils sont âgés de 54 à 72 ans et leurs surnoms fleure bon le banditisme à l’ancienne, Omar le vieux, Didier les Yeux bleus. Une équipe expérimentée, pourtant l’ADN de l’un d’eux avait été retrouvé dans la chambre de la star de téléréalité. Une arrestation rapide qui surprend donc. L’avocat de Aomar Ait Khedache, le chef supposé, parle même d’un geste à caractère suicidaire.
En octobre 2016, en visite à Paris pour la Fashion week, Kim Kardashian, avait été ligotée dans sa chambre d’hotel. Menacée par une arme à feu. Les braqueurs avait notamment mis la main sur une bague d’une valeur de 3,5 millions d’euros.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

La fin du plus vieux cirque animalier des Etats-Unis