DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Marche contre l'investiture de Trump à Washington


Etats-Unis

Marche contre l'investiture de Trump à Washington

Ce week-end de commémoration de Martin Luther King a été marqué par une marche de protestation contre l’investiture de Donald Trump. Ces manifestation doivent se poursuivre toute la semaine avant un rassemblement historique le 21 janvier, jour de l’intronisation du nouveau président élu.

Le groupe militant National Action Network du révérand Al Sharpton a parrainé la marche de ce samedi. Il a déclaré devant les manifestants : «Nous n’attendons rien de Donald Trump parce qu’il a été très clair sur ce que sera sa politique. Nous sommes là pour dire aux démocrates du Sénat et de la Chambre des représentants, et aux républicains modérés d’avoir du cran!”

John Lewis, élu démocrate de 76 ans, a annoncé qu’il n’assisterait pas à la cérémonie d’investiture du président élu
qu’il ne juge pas légitime. Il estime que “les Russes ont contribué à son élection.”

Donald Trump a répliqué dans une série de tweets. Le parlementaire John Lewis ferait mieux de s’occuper de sa circonscription, qui est dans un état déplorable (sans parler de la criminalité qui la gangrène) plutôt que de se plaindre des résultats de l‘élection. Des paroles, des paroles, des paroles – pas d’action ni de résultats. Regrettable!, a-t-il écrit.

Cette figure historique du mouvement des droits civiques a participé aux marches de protestation de Selma à Montgomery, dans l’Alabama en 1965, au nom du droit de vote des Noirs.

Avec agences

ALL VIEWS

Touchez pour voir
Le train de la discorde qui devait relier Belgrade au Kosovo a été stoppé

Serbie

Le train de la discorde qui devait relier Belgrade au Kosovo a été stoppé