DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La sécurité divise toujours Chypre


Le bureau de Bruxelles

La sécurité divise toujours Chypre

Les questions sécuritaires et la présence des militaires turcs demeurent le cœur du problème des négociations sur l’avenir de Chypre. L‘île est divisée depuis 1974 entre Chypriotes grecs au Sud et Chypriotes turcs au Nord. Les pourparlers de la semaine dernière ont une nouvelle fois buté sur ces enjeux de sécurité. Chaque camp se rejette la responsabilité de cet échec.
Athènes réclame le départ des troupes turques. Mais pour la Turquie il n’est pas question de rapatrier tous ses soldats. Selon le ministre grec des Affaires étrangères, Nikos Kotzias, il faut répondre équitablement aux souhaits des deux communautés. Mais surtout il demande à Ankara de préciser ses véritables intentions. La Turquie « veut-elle une solution comme nous le souhaitons ou est-ce qu’elle cherche une couverture légale pour des actions illégales ?», s’interroge-t-il.