DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats-Unis : ce qu'il faut savoir sur l'investiture du président


Etats-Unis

Etats-Unis : ce qu'il faut savoir sur l'investiture du président

73 jours après sa victoire, Donald Trump prêtera serment ce vendredi et deviendra officiellement le 45ème président des Etats-Unis.

La cérémonie débutera vers 15H30 heure centreale européenne et Euronews la retransmettra dans son intégralité sur www.euronews.com/live et sur son application pour mobiles.

Où l’investiture a-t-elle lieu ?

La cérémonie qui marque l’inauguration du mandat présidentiel a lieu tous les quatre ans devant le Capitole, le bâtiment qui abrite le Congrès, à Washington D.C. et ce depuis 1801, lorsque Thomas Jefferson, le troisième président des Etats-Unis prêta serment. La toute première investiture, celle de George Washington, avait eu lieu au Federal Hall de New York, sur Wall Street.

Deux autres investitures, celles de William Howard Taft en 1909 et de Ronald Reagan en 1985, avaient quant à elles eu lieu à l’intérieur du Capitole, en raison des conditions climatiques.


William Howard Taft et Theodore Roosevelt se rendant au Capitole pour l’investiture de Taft à Washington D.C., en mars 1909. La nuit précédente, un blizzard avait laissé une épaisse couche de neige dans les rues de Washington, obligeant les organisateurs à procéder à l’investiture à l’intérieur, dans la librairie du Congrès.

Que se passe-t-il le jour de l’investiture ?

Le seul événement acté dans la Constitution des Etats-Unis est la prestation de serment du nouveau président à midi. En prêtant serment, le président-élu prend officiellement ses fonctions et devient commandant-en-chef des armées.

Environ 15 minutes avant, c’est le nouveau vice-président qui prête serment. Dans l‘éventualité où le nouveau président décéderait dans l’intervalle, le vice-président pourrait dès lors lui succéder.

Au fil des années, des traditions se sont mises en place, et à la simple prestation de serment se sont ajoutés des défilés, des discours, des cérémonies religieuses et des bals d’inauguration qui font que l‘événement dure désormais une journée toute entière.


Le président Barack Obama arrive sur scène avec Michelle, son épouse, au cours du bal inaugural des Western States, à Washington, le 20 janvier 2009.

Selon la tradition, le président-élu arrive à la Maison Blanche le matin et prend le thé avec le président sortant. Ensuite tous deux se rendent ensemble devant le Capitole. Seulement trois présidents sortants ont refusé d’accompagner des présidents-élus : John Adams (1801), John Quincy Adams (1825) et Andrew Johnson (1869).

En quoi consiste la prestation de serment et qui préside à la cérémonie ?

Les paroles exactes prononcées par le président-élu sont : “Je jure solennellement de remplir fidèlement les fonctions de président des États-Unis et de tout faire pour sauvegarder, protéger et défendre la Constitution des États-Unis.”

C’est un juge de la Cour Suprême qui investit le président, cette fois-ci il s’agira du juge John Roberts.


Le président Theodore Roosevelt investi par un juge de la Cour suprême devant une foule dense à Washington D.C., en mars 1905

Les présidents prêtent traditionnellement serment avec la main gauche sur la Bible, mais ce n’est pas explicitement exigé par la Constitution. Franklin Pierce (1853) et John Quincy Adams (1821) ont préféré prêter serment la main sur un livre de droit. Quant à Lyndon Johnson, il a prêté serment dans l’avion, après l’assassinat de JFK, et aurait utilisé un missel catholique. Theodore Roosevelt (1901) n’a pas utilisé de livre. Et Dwight Eisenhower (1953), George H.W. Bush (1989) et Barack Obama ont utilisé plus d’une Bible.

Videos: une cérémonie, plusieurs styles

Première investiture de Franklin Delano Roosevelt, 1933

John F. Kennedy, 1961

Gerald Ford, 1974

Ronald Reagan, 1981

Bill Clinton, 1993

George W. Bush, 2001

Barack Obama, 2009