DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

The Champion : le sport de haut niveau s'invite au musée


Sport

The Champion : le sport de haut niveau s'invite au musée

Ici aucune œuvre d’art, mais des technologies de pointe et surtout un maximum de sport. C’est la recette de l’exposition The Champion, qui a ouvert ses portes au Millenaris Park de Budapest ce mardi.

Une cinquantaine d’ateliers permettent de se confronter aux exigences physiques, alimentaires et psychologiques des athlètes de haut niveau. Chacun est muni d’un bracelet qui enregistre ses résultats.

De ce voyage interactif dans le monde du sport en compétition, on ressort avec un diplôme qui dresse une liste des disciplines dans lesquelles on est le plus talentueux.

Je suis entraîneur à présent, dans un club où il y a beaucoup d’enfants, peut-être 300. Le but premier de cette expo c’est de faire venir un maximum de jeunes ; qu’ils se mettent à aimer le sport, qu’ils trouvent la discipline dans laquelle ils sont doués, mais avant tout qu’ils pratiquent une activité sportive.
Tibor Benedek, triple champion olympique de Waterpolo et parrain de l‘événement

Comparer sa vitesse de course avec celle d’Usain Bolt, tenter de sauter aussi haut les stars du ballon rond ou encore mesurer son temps de réaction, tant de manières de capter le jeune public qui séduisent au-delà de la capitale hongroise, où l’exposition se terminera fin avril.

On comptait d’abord la proposer aux pays voisins de la Hongrie, mais on a déjà des demandes venant du Maroc, des Etats-Unis et de pays asiatiques.
Gabriella Illés, directrice de l’exposition

Notre journaliste Andrea Hajagos a elle aussi voulu savoir pour quel sport elle était faite. Elle ferait, parait-il, une redoutable avironneuse !

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Sport

Louis van Gaal n'entraînera plus