DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le lotus et le fakir


universcience

Le lotus et le fakir

En partenariat avec

La surface de la feuille de lotus est hydrophobe et repousse l’eau grâce à ses picots nanométriques. Ces propriétés intéressent Jérémie Teisseire, ingénieur de recherche Saint-Gobain, qui essaie de reproduire cette structure de surface pour des verres autonettoyants et plus résistants.
Un épisode de la série Nature = Futur !

Plus d'infos:

Le choix de la rédaction

Prochain article

universcience

Le croissant lunaire