DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Split", ou les multiples visages de l'angoisse


cinema

"Split", ou les multiples visages de l'angoisse

En partenariat avec

Un être aux multiples personnalités en totale rupture de ban, laissez-moi vous présenter Kevin ou devrais-je dire Dennis, Patricia, La Bête ou bien Jade ?

Dans Split, James McAvoy tient le rôle de cet homme intranquille suivi par le Dr Fletcher pour trouble dissociatif de l’identité aggravé.

“En général, je crée un seul personnage à la fois et cela me prend déjà pas mal de temps. Pour ce film, j’ai dû en créer neuf en deux fois moins de temps”, nous explique James McAvoy. “Donc, il fallait que j’ai les idées très claires pour savoir à quoi chacun de ces personnages allait ressembler séparément. Il n‘était pas question qu’ils se contaminent les uns les autres, sinon le public risquait de ne rien y comprendre. Il fallait donc que tout soit clairement défini.”

Un jour, Kevin kidnappe trois adolescentes – contraintes dès lors de co-habiter avec les quelque 23 personnalités de leur ravisseur.

Après Sixième Sens, Incassable, Signes, Le Village ou encore Le Dernier Maître de l’air, le réalisateur indo-américain M. Night Shyamalan signe un nouveau thriller glaçant :

“J’aime dépeindre le monde qui nous entoure, mettre en avant ce que je trouve extraordinaire, mais aussi le questionner : est-ce que cela est vrai, est-ce que cela est possible ?”, nous confie-t-il. “Ce désordre est pour moi absolument fascinant. C’est complètement émouvant, poignant, mais aussi incroyable de voir ce que l’esprit et le corps sont capables de faire.”

Envie de sueurs froides ? “Split” sort aux Etats-Unis et dans plusieurs pays européens le 20 janvier. En France, le film sera à l’affiche à partir du 22 février.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

"Strike a Pose" les danseurs de Madonna dans un documentaire