DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : la purge se poursuit


Turquie

Turquie : la purge se poursuit

Six mois après le coup d’Etat manqué, la purge continue en Turquie. Des mandats d’arrêt ont été émis à l’encontre de 243 militaires dans une cinquantaine de provinces.
D’après l’agence Anadolu, ils sont suspectés d’avoir eu recours à une messagerie cryptée utilisée par le réseau du prédicateur Fethullah Gülen, l’homme que le président Recep Tayyip Erdogan accuse d’avoir fomenté la tentative de coup d’Etat du 15 juillet. Il réside aux Etats-Unis et Ankara réclame son extradition.

Cette énième vague d’arrestations porte à plus de 40 000 le nombre de personnes arrêtées depuis juillet, d’après l’organisation Turkey purge qui tient les compte. Plus de 123 000 personnes ont été licenciées notamment dans la fonction publique, la justice et l’enseignement et de nombreux organes de presse fermés.

https://euobserver.com/foreign/136568

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Corée du Sud

Corée du Sud : l'héritier de Samsung en attente de la décision sur son arrestation