DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : une trentaine de disparus dans un hôtel enseveli par une avalanche

Inexorablement, le sort s’acharne sur le centre de l’Italie, touché par des séismes et de fortes chutes de neige hier.

Vous lisez:

Italie : une trentaine de disparus dans un hôtel enseveli par une avalanche

Taille du texte Aa Aa

Inexorablement, le sort s’acharne sur le centre de l’Italie, touché par des séismes et de fortes chutes de neige hier.

Le bilan s’annonce lourd dans la station de ski de Farindola, dans la région des Abruzzes, où une trentaine de personnes sont portées disparues. Il s’agit de 20 clients – parmi eux des enfants – et de sept employés d’un hôtel isolé en montagne, à 1200 mètres d’altitude. L’hôtel Rigopiano a été enseveli et en partie détruit dans une avalanche. Une victime mortelle a pour l’instant été confirmée. Il s’agit d’un homme dont le corps a été retrouvé.

Les premiers secouristes – qui sont parvenus à ski sur les lieux au petit matin – ont évoqué plusieurs morts, mais le gros des équipes est seulement arrivé à destination en milieu de matinée, l’accès étant très difficile. La neige atteint en effet par endroits une épaisseur de près de cinq mètres. Deux survivants ont été retrouvés et secourus à l’extérieur, tous deux souffrant d’hypothermie.

L’avalanche a probablement été déclenchée par l’une des secousses fortement ressenties jusqu‘à Rome hier.

Au total, quatre secousses d’une magnitude supérieure à 5 sur l‘échelle de richter et plus de 200 répliques ont été enregistrées dans le centre de l’Italie. Et une personne a été trouvée morte sous les décombres d’un bâtiment dans la commune de Castel Castagna, dans la province de Teramo.

Parmi les communes touchées se trouvent Amatrice et Montereale, déjà durement affectées par les séismes meurtriers de l’an dernier.

A Montereale, le maire se dit résigné.

“Depuis 2009, nous avons ce problème, explique Massimiliano Giorgi. Chaque fois que nous commençons à relever la tête, il y a un nouveau séisme. Malheureusement, nous devons vivre avec ce problème et essayer malgré tout d’aller de l’avant.”

A Amatrice, la commune rasée par le séisme d’août 2016, le clocher d’une église qui tenait encore s’est écroulé. Des hameaux entiers sont coupés du monde à cause de la neige et 130 000 foyers sont privés d‘électricité.