DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Menace soutenue d'une intervention militaire en Gambie


Gambie

Menace soutenue d'une intervention militaire en Gambie

Des troupes de plusieurs pays de la Cédéao – Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) dont le Sénégal, unique voisin terrestre de la Gambie, et le Nigeria, poids lourd régional – se tenaient prêtes à intervenir à partir du Sénégal.

La crise politique se poursuit en Gambie alors que président sortant Yahya Jammeh refuse toujours de quitter le pouvoir malgré la menace soutenue d’une intervention militaire internationale.

Le nouveau président gambien élu Adama Barrow devait prêter serment jeudi après-midi à l’ambassade de Gambie à Dakar.

Parallèlement, le Conseil de sécurité de l’ONU devait voter jeudi (18H00 GMT) sur un projet de résolution présenté par le Sénégal pour soutenir une éventuelle intervention militaire.

Le risque de troubles a poussé des milliers de personnes – Gambiens, résidents étrangers comme touristes – à quitter le pays depuis plusieurs jours.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Bulgarie

Bulgarie : le président Roumen Radev a prêté serment