DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des centaines de milliers d'opposants à Trump dans les rues de Washington, New York, Boston, etc.


Etats-Unis

Des centaines de milliers d'opposants à Trump dans les rues de Washington, New York, Boston, etc.

Plusieurs centaines de milliers de personnes ont défilé ou se sont rassemblées en divers lieux des Etats-Unis pour clamer leur opposition à Donald Trump. Elles étaient jusqu‘à un demi-milllion dans la capitale, Washington. Là même où le 45è président américain a été investi vendredi.

Cette “Marche des femmes” avait choisi pour symbole un bonnet rose à oreilles de chat, pour illustrer le sexisme de Donald Trump. Un objet susceptible de devenir la marque de ses opposants, bien au-delà de la cause féminine. L’ancien secrétaire d’Etat John Kerry se trouvait dans la foule et l’ex-candidate Hillary Clinton a tweeté un message de soutien aux manifestants.

Le réalisateur Michael Moore a pris la parole. “Je me suis réveillé ce matin et j’ai attrapé le Washington Post, le titre disait : “Trump prend le pouvoir”, moi, je ne le crois pas, le pouvoir, il est ici, a-t-il lancé. C’est ici que se trouve la majorité du droit. Nous sommes la majorité. Le nouveau président a promis de mettre fin au “carnage américain”. Monsieur Trump, nous sommes ici pour promettre de mettre fin à votre carnage.”

D’autres artistes ont pris la parole. Comme la chanteuse Madonna ou l’actrice Scarlett Johansson. “Je vous respecte, a dit cette dernière, mais je demande que vous me respectiez, moi, ma soeur, ma mère, ma fille.”

Des marches similaires se sont déroulées à Boston, New York, Denver ou encore Los Angeles. A Chicago, la foule était telle que le défilé s’est transformé en un rassemblement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

Défilés anti-Trump : plusieurs dizaines de milliers de manifestants en Europe