DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des centaines de milliers d'opposants à Trump dans les rues de Washington, New York, Boston, etc.

Plusieurs centaines de milliers de personnes ont défilé ou se sont rassemblées en divers lieux des Etats-Unis pour clamer leur opposition à Donald Trump.

Vous lisez:

Des centaines de milliers d'opposants à Trump dans les rues de Washington, New York, Boston, etc.

Taille du texte Aa Aa

Plusieurs centaines de milliers de personnes ont défilé ou se sont rassemblées en divers lieux des Etats-Unis pour clamer leur opposition à Donald Trump. Elles étaient jusqu‘à un demi-milllion dans la capitale, Washington. Là même où le 45è président américain a été investi vendredi.

Cette “Marche des femmes” avait choisi pour symbole un bonnet rose à oreilles de chat, pour illustrer le sexisme de Donald Trump. Un objet susceptible de devenir la marque de ses opposants, bien au-delà de la cause féminine. L’ancien secrétaire d’Etat John Kerry se trouvait dans la foule et l’ex-candidate Hillary Clinton a tweeté un message de soutien aux manifestants.

Le réalisateur Michael Moore a pris la parole. “Je me suis réveillé ce matin et j’ai attrapé le Washington Post, le titre disait : “Trump prend le pouvoir”, moi, je ne le crois pas, le pouvoir, il est ici, a-t-il lancé. C’est ici que se trouve la majorité du droit. Nous sommes la majorité. Le nouveau président a promis de mettre fin au “carnage américain”. Monsieur Trump, nous sommes ici pour promettre de mettre fin à votre carnage.”

D’autres artistes ont pris la parole. Comme la chanteuse Madonna ou l’actrice Scarlett Johansson. “Je vous respecte, a dit cette dernière, mais je demande que vous me respectiez, moi, ma soeur, ma mère, ma fille.”

Des marches similaires se sont déroulées à Boston, New York, Denver ou encore Los Angeles. A Chicago, la foule était telle que le défilé s’est transformé en un rassemblement.