DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bruxelles : le lait de la colère


Belgique

Bruxelles : le lait de la colère

Un manteau blanc sur le parvis du Conseil européen à Bruxelles. Ce sont les agriculteurs qui déversent du lait en poudre, le jour d’une rencontre des ministres de l’Agriculture de l’UE.

Une soixantaine de producteurs manifestent contre la décision de la Commission européenne de remettre sur le marché de stocks de lait en poudre.

“L’action menée avec le lait en poudre est très symbolique, dit l’agriculteur français Adrien Lefevre, parce que ce sont ces excédents là qui nous tuent chez nous comme en Afrique.”

La Commission européenne a décidé fin novembre de mettre en vente plus de 22 000 tonnes de lait en poudre, sur les 355.000 tonnes retirées des marchés depuis plus d’un an dans les Etats membres. La mise en vente d’une petite partie des excédents a été décidée après le redressement des prix mondiaux du lait.

Mais pour de nombreux producteurs, pas de signe d’amélioration. À l’heure actuelle, le prix du lait passe la barre des 30 centimes, mais avec des coûts de production de 45 à 50 centimes par kilo de lait, les agriculteurs subissent toujours d’importantes pertes.

Syrie : les rebelles prêts à reprendre le combat si les négociations échouent

Kazakhstan

Syrie : les rebelles prêts à reprendre le combat si les négociations échouent