DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quel avenir pour le TPP après le retrait des Etats-Unis ?

Le Japon et d'autres pays signataires veulent sauver l'accord de partenariat transpacifique.

Vous lisez:

Quel avenir pour le TPP après le retrait des Etats-Unis ?

Taille du texte Aa Aa

Après le retrait de Washington du TPP, le Japon et d’autres pays signataires veulent sauver l’accord de partenariat transpacifique. ‘‘Le TPP sans les Etats-Unis n’aurait pas de sens’‘, avait souligné récemment le Premier ministre japonais Shinzo Abe, qui espère toujours convaincre le nouveau président américain de reconsidérer sa décision.

“Je pense que le président Trump reconnaît l’importance d’un commerce libre et équitable. C’est pourquoi je vais continuer à appeller sans relâche les Etats-Unis à comprendre la signification stratégique et économique du Partenariat trans-pacifique.”

Les décisions protectionnistes du nouveau président américain inquiètent la bourse de Tokyo qui a terminé sur une nouvelle baisse, l’indice Nikkei cédant 0,55 % ce mardi, après avoir reculé de plus 1 % la veille.

L’Australie tend la main à la Chine

En Australie aussi, le Premier ministre Malcolm Turnbull n’a guère l’intention d’abandonner le TPP. Et il tend la main à la Chine : “Nous souhaitons avoir plus d’opportunités avec davantage de marchés. Nous avons déjà un partenariat de libre-échange Chine-Australie. Et il y a certainement une possibilité pour la Chine de rejoindre le TPP.”

Censé faire contrepoids à l’influence grandissante de la Chine, l’accord de partenariat transpacifique avait été signé il y a près d’un an par les Etats-Unis et onze pays de la région Asie-Pacifique (Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour, Viêt Nam). L’ensemble représentait alors 40% de l‘économie mondiale.

Avec AFP et Reuters