DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Golf : le parcours de la discorde


Sport

Golf : le parcours de la discorde

En 2020, le tournoi olympique de golf aura-t-il lieu au club de Kasumigaseki, situé au nord de Tokyo, ou sur un autre parcours ?

La polémique enfle sachant que les femmes ne peuvent y être membres à part entière et ne sont pas autorisées à y jouer les jours plus fréquentés de l’année.

Directeur général du club, Hiroshi Imaizumi a tenu à faire cette mise au point : “Concernant les critiques comme quoi nous interdisons aux femmes de jouer le dimanche, en fait la vérité, c’est que nous leur permettons de jouer environ la moitié des dimanches de l’année et des jours fériés. Par conséquent, nous n’interdisons pas complètement aux femmes de jouer le dimanche.”

Hiroshi Imaizumi : “Nous essayons maintenant d’expliquer et de faire comprendre au Comité international olympique notre politique concernant nos membres féminins. Mais si nous n’arrivons pas à les convaincre, alors nous devrons discuter des moyens de résoudre le problème.”

C’est pour la même raison, faute d’accepter que des femmes deviennent membres du club de Muirfield, que la célèbre institution écossaise a perdu le droit d’organiser le British Open, l’une des levées du Grand Chelem.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Sport

Euroligue : défaites du CSKA Moscou et du Barça