DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Greenpeace résiste aux oléoducs de Donald Trump

Les manifestations se multiplient contre la relance des oléoducs.

Vous lisez:

Greenpeace résiste aux oléoducs de Donald Trump

Taille du texte Aa Aa

Résister, le crédo de Greenpeace, résister contre l’administration Trump qui relance la construction de deux pipelines.
Deux militants se sont suspendus à une grue, un endroit choisi très précisément, pour être vus depuis la Maison Blanche, où s’est installé vendredi le 45e président américain.

“Si vous êtes au sud du jardin de la Maison Blanche, qui s’appelle l’Ellipse, en ce moment, vous voyez cette banderole. Symboliquement, bien sûr, nous nous sommes mis spécifiquement à cet endroit pour manifester contre cette administration”, explique Jason Schwartz, porte-parole de Greenpeace.

Greenpeace entend je cite “résister aux attaques de Trump contre la justice environnementale.”

Hier le président a relancé deux projets d’oléoducs controversés ; l’un d’eux, pendant des mois, avaient mobilisé une tribu indienne opposée au tracé. En décembre Barack Obama avait donné raison aux Sioux et le projet était abandonné. Jusqu‘à la décision prise ce mardi par Donald Trump.

Décision qui a provoqué immédiatement des manifestations à Washington. Les opposants ne désarment pas et envisagent d’aller en justice, pour stopper la construction des oléoducs.

Donald Trump a choisi de se démarquer radicalement de son prédécesseur. Vendredi le premier décret de Donald Trump avait visé l’Obamacare, la réforme de la santé détestée des conservateurs.