DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Difficile de traduire Trump : 'I know words, I have the best words !'


monde

Difficile de traduire Trump : 'I know words, I have the best words !'

ALL VIEWS

Touchez pour voir

On va s’amuser, je vous le dis… Barack Obama n‘était pas aisé à traduire, mais il énonçait une pensée construite, qui laissait très peu de place à l’interprétation (si l’on connaissait les dossiers).

Donald Trump est beaucoup plus facile à comprendre, car son vocabulaire est basique, mais il est difficile à suivre… Sa logique, ou plutôt son illogisme, le fait qu’il passe du coq à l‘âne (peut-être parce que tout se bouscule trop vite dans sa tête ) le rend parfois incompréhensible, et donne forcément lieu à interprétation.

Voici un exemple simple. C’est un extrait de la conférence de presse de Donald Trump du 22 janvier :

We’re going to start renegotiating on NAFTA, on immigration, and on security at the border. And Mexico has been terrific, actually terrific. And the president has been a really very amazing. And I think we’re going to have a very good result for Mexico, for the United States, and for everybody involved.

Nous allons commencer à renégocier le NAFTA, l’immigration et la sécurité à la frontière. Et le Mexique a été super, super. Le président a été vraiment formidable, je pense que nous obtiendrons un bon résultat pour le Mexique, pour les Etats-Unis et pour tous ceux qui sont impliqués.

Pourquoi est-il passé directement de l’annonce de la renégociation du traité, à ces compliments dithyrambiques au langage adolescent, sur le Mexique et le président ? Il a peut-être voulu atténuer son annonce qui est une mauvaise nouvelle pour le Mexique, en faisant référence à sa visite d’août dernier au Mexique et à sa rencontre d’alors avec le président mexicain… Cette déclaration très gauche de sa part se voudrait donc diplomatique… Mais ceci n’est qu’une supposition…

Mais il est vrai qu’il y a une différence entre les discours écrits, comme celui de l’investiture, qui sont rédigés ou corrigés par des conseillers, et les réponses improvisées de Trump lors de conférence de presse ou d’interview. Nos traducteurs estiment que ses discours sont d’ailleurs plutôt faciles. Il n’en va pas de même lorsqu’il improvise.

Selon les linguistes de l’Université Carnegie Mellon de Pittsburg qui ont mené une étude comparée des discours des principaux politiciens de la campagne présidentielle, le niveau grammatical et lexical des différents candidats correspond au niveau d’un enfant de 11-12 ans. Donald Trump tend à être un peu en dessous, mais pas tant que cela finalement selon cette étude. Le problème réside donc plus dans la logique de son raisonnement, de son expression.

Plusieurs journaux, le Washington Post, Slate, le Huffington Post, Le Monde, ont déjà évoqué la difficulté de le traduire dans l’exercice de la conférence de presse. Bérangère Viennot, traductrice de presse et édition, en parle en détail dans l’article de Slate ou du Monde.

Exerçons-nous !

Pour aller plus loin dans l’exemple, nous avons pris un extrait du discours de Donald Trump, alors candidat républicain dans la course à la présidentielle, en juillet 2016 au Magnolia Hall de Sun City, en Caroline du Sud.

Ce que dit Trump est retranscris ici :

“Look, having nuclear—my uncle was a great professor and scientist and engineer, Dr. John Trump at MIT; good genes, very good genes, OK, very smart, the Wharton School of Finance, very good, very smart —you know, if you’re a conservative Republican, if I were a liberal, if, like, OK, if I ran as a liberal Democrat, they would say I’m one of the smartest people anywhere in the world—it’s true!—but when you’re a conservative Republican they try—oh, do they do a number—that’s why I always start off: Went to Wharton, was a good student, went there, went there, did this, built a fortune—you know I have to give my like credentials all the time, because we’re a little disadvantaged—but you look at the nuclear deal, the thing that really bothers me—it would have been so easy, and it’s not as important as these lives are (nuclear is powerful; my uncle explained that to me many, many years ago, the power and that was 35 years ago; he would explain the power of what’s going to happen and he was right—who would have thought?), but when you look at what’s going on with the four prisoners—now it used to be three, now it’s four—but when it was three and even now, I would have said it’s all in the messenger; fellas, and it is fellas because, you know, they don’t, they haven’t figured that the women are smarter right now than the men, so, you know, it’s gonna take them about another 150 years—but the Persians are great negotiators, the Iranians are great negotiators, so, and they, they just killed, they just killed us.”

Et voici la traduction qu’en a faite Google en français, on ne comprend rien ou presque, mais il est difficile de comprendre son raisonnement en anglais… :

Regardez, ayant nucléaire – mon oncle était un grand professeur et scientifique et ingénieur, Dr. John Trump au MIT; De bons gènes, de très bons gènes, OK, très intelligent, la Wharton School of Finance, très bonne, très intelligente – vous savez, si vous êtes un républicain conservateur, si j‘étais un libéral, si, comme, OK, si je courais Comme un démocrate libéral, on dirait que je suis l’une des personnes les plus intelligentes du monde – c’est vrai! – mais quand vous êtes un républicain conservateur, ils essaient – oh, font-ils un certain nombre-c’est pourquoi je commence toujours : Il est allé à Wharton, était un bon étudiant, est allé là, est allé là, a fait ceci, a construit une fortune – vous savez que je dois donner mes qualifications identiques tout le temps, parce que nous sommes un peu défavorisés – mais vous regardez le nucléaire L’affaire, la chose qui me dérange vraiment-il aurait été si facile, et ce n’est pas aussi important que ces vies sont (le nucléaire est puissant, mon oncle m’a expliqué cela, il ya plusieurs années, le pouvoir et qui était il ya 35 ans , Il expliquerait la puissance de ce qui va se passer et il avait raison – qui aurait pensé?), Mais quand vous regardez ce qui se passe avec les quatre prisonniers – maintenant c‘était trois, maintenant c’est quatre – mais quand il Était trois et même maintenant, j’aurais dit que c’est tout dans le messager; Les fellas, parce que, vous savez, ils ne le font pas, ils n’ont pas pensé que les femmes sont plus intelligentes en ce moment que les hommes, ainsi, vous savez, cela les prendra encore environ 150 ans – mais les Perses sont Grands négociateurs, les Iraniens sont de grands négociateurs, alors, et ils, ils ont juste tué, ils nous ont juste tués.

Et voici ce qu’il aurait voulu dire, enfin on suppose. Le texte a été réécrit par nos collègues britanniques pour une meilleure compréhension :

I’d like to talk about the nuclear issue. My uncle, Dr John Trump, was a great professor, scientist and engineer at MIT. He was a very intelligent man, which runs in our family. Genetically, we are very intelligent. For example, I attended Wharton School of Finance. If you are a conservative Republican – in fact let’s put it another way: if I was running for office as a liberal Democrat, people would say I’m one of the most intelligent people anywhere in the world. It’s true! But when you’re a Republican, people try – they really go out of their way – [[to undermine your intelligence?]]. That is why, when introducing myself to people, I always begin by saying that I attended Wharton, that I was a good student there, then I list the other educational institutions I attended as well as my achievements and the fact that I made my own fortune. I always need to list my credentials because we [[conservative Republicans]] are at a slight disadvantage in this respect. But returning to the topic of the nuclear deal [[with Iran]], what really bothers me is that it would have been so easy. It’s not as important as [[the lives of the four American hostages]] are. Nuclear [[fission]] is powerful; my uncle explained its power to me many years ago. It was 35 years ago that he would explain to me the significance of what is going to happen [??]. And he has been proven right. Whoever would have thought it? But when you look at the situation with the four prisoners – previously there were only three but now there are four – all along I would have said the important part of the matter are the messengers. They are all men because they have not yet realized that women are more intelligent than men, and it may be another 150 years before they do realise this. But the Persians, by which I mean the Iranians, are skilled negotiators. And they out-negotiated us.

Voici la nouvelle traduction proposée par Google en français :

J’aimerais parler du problème nucléaire. Mon oncle, le Dr John Trump, était un grand professeur, scientifique et ingénieur au MIT. Il était un homme très intelligent, qui court dans notre famille. Génétiquement, nous sommes très intelligents. Par exemple, j’ai fréquenté la Wharton School of Finance. Si vous êtes un républicain conservateur – en fait, mettons-en une autre façon: si j‘étais candidat à un poste de démocrate libéral, les gens diront que je suis l’un des gens les plus intelligents du monde. C’est vrai! Mais quand vous êtes un républicain, les gens essaient – ils vont vraiment hors de leur chemin – [pour miner votre intelligence?]]. C’est pourquoi, en me présentant aux gens, je commence toujours par dire que j’ai assisté à Wharton, que j‘étais un bon étudiant là-bas, puis j‘énumère les autres établissements d’enseignement auxquels j’ai participé ainsi que mes réalisations et le fait que j’ai fait mon propre fortune. J’ai toujours besoin d‘énumérer mes lettres de créance parce que nous (les républicains conservateurs) sommes à un léger désavantage à cet égard. Mais revenir au sujet de l’accord nucléaire [[avec l’Iran]], ce qui me gêne vraiment, c’est que ça aurait été si facile. Ce n’est pas aussi important que la vie des quatre otages américains. La [[fission] nucléaire est puissante; Mon oncle m’a expliqué son pouvoir il ya plusieurs années. Il ya 35 ans qu’il m’expliquerait la signification de ce qui va se passer [[???]. Et il a fait ses preuves. Qui l’aurait pensé? Mais quand vous regardez la situation avec les quatre prisonniers – auparavant, il n’y en avait que trois mais maintenant il y en a quatre – tout au long, j’aurais dit que la partie importante de la question sont les messagers. Ils sont tous des hommes parce qu’ils n’ont pas encore réalisé que les femmes sont plus intelligents que les hommes, et il peut être encore 150 ans avant de le réaliser. Mais les Perses, par ce que je veux dire les Iraniens, sont des négociateurs qualifiés. Et ils nous ont négociés.

Mais mettons les traductions de Google de côté (on sait qu’elles ne sont que rarement correctes), et tentons de faire une traduction compréhensible et sensée, en français, de cet extrait de discours de Trump, à partir du texte original et de la version améliorée de mes collègues britanniques. Voici le résultat de ce travail :

J’aimerais parler du problème nucléaire. Mon oncle, le Dr John Trump, était un grand professeur, scientifique et ingénieur au MIT. C‘était un homme très intelligent, une tendance dans notre famille. Génétiquement, nous sommes très intelligents. Moi, par exemple, j’ai fréquenté la Wharton School of Finance. Si vous êtes républicain conservateur – en fait, présentons-le autrement : si j‘étais candidat à un poste de démocrate, les gens diraient de moi que je suis l’une des personnes les plus intelligentes au monde. Et c’est vrai ! Mais quand vous êtes républicain, les gens essaient de vous rabaisser, et ils se trompent. C’est pourquoi, en me présentant aux gens, je commence toujours par dire que j’ai étudié à Wharton, que j‘étais un bon étudiant là-bas, puis j‘énumère les autres établissements d’enseignement que j’ai fait, ainsi que ce que j’ai accompli, le fait que j’ai bâti ma propre fortune. J’ai toujours besoin d‘énumérer mon CV parce que nous (les républicains conservateurs) avons la mauvaise habitude ne pas respecter l’intelligence. Mais revenons à l’accord nucléaire [[avec l’Iran]], ce qui me gêne vraiment… Cela aurait été si facile, et ce n’est pas aussi important que le sont les vies des quatre otages américains. Le nucléaire est puissant, mon oncle me l’a expliqué il y a plusieurs années et c‘était il y a 35 ans, il m’expliquait ce qui allait se passer (??), et il avait raison, qui l’eut cru ? Mais quand vous regardez ce qui s’est passé avec les quatre prisonniers – auparavant, il n’y en avait que trois, mais finalement, il y en a eu quatre… Tout au long des négociations, j’aurais dit que le plus important, c‘était les messagers. Il s’agissait tous d’hommes parce qu’ils n’ont pas encore réalisé que les femmes sont plus intelligentes que les hommes, et il leur faudra peut-être encore 150 ans pour le réaliser… Mais je disais donc, les Perses, les Iraniens, sont des négociateurs hors pair. Et ils ont su négocier. (Ou si l’on traduit littéralement : ils nous ont tués, ils nous ont simplement assassinés.)

Ouf…

Pour le quotidien britannique, The Independent, “les traducteurs français auront peut-être des difficultés à traduire le Président américain les quatre prochaines années, mais peut-être qu’ils aideront finalement M. Trump à avoir du sens”…

Et je conclus en vous laissant apprécier une de mes citations favorites de Donald Trump, tirée de l’extrait ci-dessous : “I’m very highly educated, I know words, I have the best words, I have the best, but there’s not better word than stupid !”

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

Que célèbrent les Ecossais le 25 janvier ?