DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hécatombe à Garmisch et victoire de Ganong


Sport

Hécatombe à Garmisch et victoire de Ganong

Travis Ganong remonte sur la plus haute marche du podium un peu plus de deux ans après son premier succès en Coupe du monde.

Le skieur californien, vainqueur de la descente de Santa Caterina en décembre 2014, récidive ce vendredi à Garmisch-Partenkirchen.

Sur une piste bavaroise glacée à souhait, il est le seul à dévaler les 3.300 mètres du parcours en moins d’une minute 54.

Parti avec le dossard 12, le vice-champion du monde en titre termine avec une avance de 38 centièmes de seconde sur l’un des grands favoris, Kjetil Jansrud.

Le Norvégien avait signé le deuxième temps du seul entraînement sur la Kandahar derrière son compatriote Aleksander Aamodt Kilde.

Cette deuxième place lui permet de prendre les commandes du classement de la discipline avec trois points d’avance sur Peter Fill.

Le vétéran italien, vainqueur l’an passé du globe de cristal de la descente, complète le podium du jour aux dépens d’Hannes Reichelt et de Beat Feuz en échouant à 52 centièmes de Travis Ganong.

La course a été interrompue à plusieurs reprises à cause de lourdes chutes, comme celles d’Erik Guay et de Steven Nyman, conduit à l’hôpital par hélicoptère.

Ou bien encore celle du Français Valentin Giraud-Moine, qui s’est luxé les genoux six jours après sa deuxième place à Kitzbühel.

Une autre descente est prévue ce samedi à Garmisch-Partenkirchen à la veille d’un géant.