DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Nous ne sommes pas protectionnistes" (président de l'Eurogroupe)

Le président de l'Eurogroupe se pose en défenseur du libre-échange, face au repli envisagé par le nouveau président américain.

Vous lisez:

"Nous ne sommes pas protectionnistes" (président de l'Eurogroupe)

Taille du texte Aa Aa

Les ministres des Finances de la zone euro étaient réunis ce jeudi à Bruxelles. Parmi les sujets évoqués, la politique économique envisagée par le nouveau président américain, Donald Trump, qui plaide pour des mesures protectionnistes. Cela pourrait éloigner les Etats-Unis de leur partenaire européen.
“Oui, l’Europe risque de se trouver un peu seule dans les prochaines années”, a reconnu le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem.

Nous ne sommes pas protectionnistes. Nous, en tant qu’Européens, devons continuer à travailler sur le libre-échange, en maintenant nos règles européennes, la protection des travailleurs, la protection de l’environnement. Mais oui, le libre-échange. Et cela crée toujours beaucoup d’opportunités ici.
Jeroen Dijsselbloem, président de l’Eurogroupe

Par ailleurs, les grands argentiers de la zone euro se sont penchés sur le cas de la Grèce.
Les discussions entre Athènes et les bailleurs de fonds piétinent depuis plusieurs mois en raison de divergences sur les réformes mises en œuvre par la Grèce.

avec agences