DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Aide aux réfugiés : Theresa May ne condamne pas Donald Trump


Turquie

Aide aux réfugiés : Theresa May ne condamne pas Donald Trump

Vingt-quatre heures après sa visite à la Maison Blanche, Theresa May s’est refusée à condamner la décision de Donald Trump de suspendre le programme fédéral américain d’admission des réfugiés de guerre. Une décision qui a soulevé un vague d’indignation dans la communauté internationale.

En visite officielle à Ankara ce samedi, la Première ministre Britannique s’est contentée de souligner que le Royaume-Uni allait de son côté continuer à accueillir les réfugiés syriens tout en contribuant financièrement à l’aide des réfugiés dans les pays entourant la Syrie.

Samedi la Turquie et le Royame-Uni en ont surtout profité pour resserrer leurs liens économiques en signant un protocole d’accord d’une valeur de 117 millions d’euros pour le développement d’un nouvel avion de chasse en Turquie.

Theresa May et le président turc se sont aussi engagés à renforcer leurs échanges commerciaux…sans attendre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

Trump serre la vis sur l'immigration et suscite un tollé