DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le numéro 1 à Garmisch, c'est Reichelt


Sport

Le numéro 1 à Garmisch, c'est Reichelt

Hannes Reichelt est le premier à pousser le portillon de départ et il claque le meilleur temps à l’arrivée.

Le skieur autrichien remporte la deuxième descente organisée en l’espace de deux jours à Garmisch-Partenkirchen.

24 heures plus tôt, déjà avec le dossard numéro 1, il s‘était classé quatrième en raison d’une grosse faute sur le haut de la Kandahar.

Cette fois, personne ne peut améliorer le chrono de référence établi par le champion du monde du super-G qui s‘était déjà imposé en Bavière il y a deux ans.

Hannes Reichelt devance de seize centièmes de seconde un autre vétéran du Grand Cirque Blanc, l’Italien Peter Fill.

Flashé à plus de 128 km/h, le détenteur du globe de cristal gagne une place par rapport à la veille et s’empare des commandes du classement de la discipline aux dépens de Kjetil Jansrud, seulement cinquième.

Battu pour 52 centièmes, mais en net regain de forme, le Suisse Beat Feuz complète le podium du jour et se positionne en favori pour la descente et le super-G des Mondiaux.

L’an passé, devant son public, il avait réussi le doublé dans les épreuves de vitesse lors des finales de Saint-Moritz.

Adrien Théaux, le meilleur Français, se classe huitième au lendemain des blessures de ses compatriotes Valentin Giraud-Moine et Guillermo Fayed.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Sport

Handball : les Norvégiens vont défier les Experts