DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Valls ou Hamon : l'heure du verdict pour la gauche française


France

Valls ou Hamon : l'heure du verdict pour la gauche française

Benoît Hamon ou Manuel Valls. Ce sont deux visions opposées de la gauche française qui s’affrontent ce soir lors du second tour des primaires.

Les socialistes espèrent mobiliser davantage les foules après un premier tour qui avait attiré près de trois fois moins d‘électeurs (1,6 million de votant) que lors des primaires de droite.

Benoît Hamon et son revenu universel

Vainqueur surprise dimanche dernier avec 36 % des voix, l’ex-ministre de l‘Éducation Benoit Hamon part favori. Sa proposition de revenu universel pour lutter contre la grande précarité a séduit une partie de l‘électorat de gauche. Il a obtenu le soutien d’Arnaud Montebourg, arrivé en troisième position avec 18 % des voix, et celui de l’ex-Première secrétaire du PS Martine Aubry.

Manuel Valls, la carte de l’expérience

Face à lui, Manuel Valls, l’ex-Premier ministre de François Hollande, incarne une vision plus libérale et joue la carte de l’expérience. Il a recueilli 31 % des voix au premier tour et n’est soutenu que par de petits candidats, notamment par Sylvia Pinel. Vincent Peillon et François de Rugy sont restés neutres, tout comme le président François Hollande.

Lequel des deux hommes sera le mieux à même de rassembler la gauche pour la présidentielle ? Pour l’heure, les sondages se montrent très pessimistes pour le PS, qui arriverait en cinquième position au soir du 23 avril, devancé par Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Chili

Le Chili face aux pires incendies de son Histoire