DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouveau rapport sur la transparence dans les affaires européennes


Le bureau de Bruxelles

Nouveau rapport sur la transparence dans les affaires européennes

ALL VIEWS

Touchez pour voir

L’ONG Transparency International tire la sonnette d’alarme sur les passerelles professionnelles entre les membres des institutions européennes et le secteur privé. Au Parlement européen, l’organisation s’interroge en particulier sur les activités extérieures des députés. Les « élus déclarent différents types d’activité comme consultant, juriste, freelance et nous ne savons pas s’il peut y avoir un conflit d’intérêts entre cette activité externe et ce qu’ils font en tant que législateur », explique Daniel Freund de Transparency International.
Concernant la Commission européenne, l’ONG souligne que plus de la moitié de l‘équipe précédente a rejoint le secteur privé et en particulier celui du lobbying. Le cas le plus emblématique est celui de l’ancien président de l’institution. José Manuel Barroso a en effet annoncé l‘été dernier rejoindre la banque américaine Goldman Sachs.
L’affaire des BahamasLeaks a aussi révélé que l’ancienne Commissaire en charge de la Concurrence puis de la Société numérique, Neelie Kroes, était administratrice d’un établissement offshore lors de son mandat. Elle a finalement « reçu une réprimande de la part du Collège » des Commissaires précise le porte-parole de l’institution.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Le bureau de Bruxelles

Brexit : discussions au Parlement britannique