DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Zone euro : reprise contrastée en 2016


Business

Zone euro : reprise contrastée en 2016

L‘économie poursuit sa sortie de convalescence en zone euro. La croissance est certes retombée à 1,7% en 2016 après un pic de cinq ans à 2% en 2015. Mais elle a enclenché la vitesse supérieure au quatrième trimestre à 0,5%, contre 0,4% au trimestre précédent. En variation annuelle, elle s’est stabilisée à 1,8% au quatrième trimestre.

Les performances sont contrastées d’un pays à l’autre. Selon l’Insee, la France a fait moins bien que la moyenne des 19 pays membres de la zone euro avec une décélération de sa croissance en 2016 à 1,1%, du fait du déficit de sa balance commerciale.

Recul du chômage

Autre donnée encourageante pour la zone euro : le taux de chômage, qui a poursuivi sa décrue à 9,6% en décembre, c’est près d’un point de moins sur un an, son plus bas niveau depuis mai 2009.

Mais là encore, le tableau est très contrasté. Si la France est pile dans la moyenne, l’Allemagne est au plein emploi avec le taux de chômage le plus bas du club à 3,9%. Il atteint 18,4% en Espagne. En octobre, dernier chiffre disponible, la Grèce conservait la dernière place à 23%.

L‘énergie dope les prix

Enfin, dopée par la flambée des prix de l‘énergie, l’inflation a bondi à 1,8% sur un an en zone euro en janvier (1,9% en Allemagne). Hors alimentation et énergie, est elle restée stable à 0,9%.

C’est ce dernier chiffre de l’inflation dite sous-jacente que devrait prendre en compte la Banque centrale européenne lors de sa prochaine réunion, le 9 mars. La plupart des économistes s’attendent à un statu quo sur les taux (historiquement bas à 0%) et au maintien du programme de rachat d’actifs. Rappelons que la gardienne des prix vise une inflation proche de – mais inférieure à – 2%.

Avec Eurostat, AFP, Reuters.