Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Apple : les ventes d'iPhones rebondissent

Access to the comments Discussion
Par Anne Glémarec
Apple : les ventes d'iPhones rebondissent

<p>Les ventes trimestrielles d’iPhones ont enregistré leur première hausse en un an.</p> <p>Apple a vendu 78,29 millions d’exemplaires de son smartphone d’octobre à décembre, premier trimestre de son exercice fiscal 2017. C’est 3,5 millionsde plus que sur la même période il y a un an. Et ce grâce au succès de l’iPhone 7 et du 7 Plus, doté d’un écran plus grand.</p> <p>Une excellente nouvelle pour la firme de Cupertino dans la mesure où son produit phare génère 70% de son chiffre d’affaires.</p> <h3>Les services : le relais de croissance</h3> <p>Les activités de service – l’AppStore, Apple Pay et iCloud – ont par ailleurs enregistré une forte croissance (+18,4%) grâce notamment au succès commercial des jeux Pokemon Go et Super Mario Run. </p> <p>Le géant américain de l’informatique mise sur leur développement pour compenser la baisse inéluctable des ventes de smartphones sur un marché mondial à maturité. Tim Cook, son patron, se fixe pour objectif de doubler leur chiffre d’affaires en quatre ans.</p> <h3>Résultats salués en bourse</h3> <p>Sur le trimestre, le bénéfice net du géant américain de l’informatique ressort à 17,8 milliards de dollars – soit 16,5 millions d’euros – en baisse de 2,5% sur un an, pour un chiffre d’affaires en hausse de 3%.</p> <p>Point faible des résultats, le chiffre d’affaires dans la zone “Grande Chine” a chuté de 11,6% sur un an, à 16,23 milliards de dollars. Le directeur financier, Luca Maestri, s’est néanmoins déclaré “encouragé”, mettant en avant la stabilité des ventes en Chine continentale et leur hausse à taux de change constants.</p> <p>Cela n’a pas empêché les investisseurs de saluer la performance d’Apple dans les transactions hors séance. A la clôture de Wall Street mardi, le titre Apple avait gagné 15% depuis la mi-novembre, trois fois plus que son indice de référence, le Dow Jones.</p> <p>Avec Reuters.</p>